Jamel Debbouze jugé à Paris pour avoir conduit malgré un permis annulé

Jamel Debbouze jugé à Paris pour avoir conduit malgré un permis annulé

Le comédien et humoriste Jamel Debbouze a été jugé lundi par la 30e chambre correctionnelle du tribunal de Paris pour avoir conduit un véhicule alors que son permis avait été annulé.

Le 8 avril, le comédien avait fait l’objet d’un contrôle de police sur les Champs-Elysées, alors qu’il était au volant d’une grosse berline de location, de marque Mercedes. Assigné en justice pour défaut de permis, il avait en outre été condamné à payer une amende de 1.200 euros.

Les policiers ayant contrôlé M. Debbouze assurent l’avoir arrêté car il tenait un téléphone portable avec sa main gauche, une accusation que conteste son avocat, Me Sébastien Dufour, qui explique que M. Debbouze a perdu l’usage de son bras droit à la suite d’un accident et ne peut par conséquent mobiliser son seul bras valide pour autre chose que la conduite.

Interrogé par les policiers, l’acteur avait alors reconnu savoir depuis un an que son permis avait été invalidé après qu’il eut perdu tous ses points. Mais, avait-il assuré, une action était en cours devant le tribunal administratif qui devait lui rendre tous ses points et mener à la restitution de son permis. Il s’estimait donc autorisé à conduire.

Pour la défense de son client, absent à l’audience, Me Dufour a argué que le ministère de l’Intérieur n’était « pas parvenu à prouver (que lors des différents procès-verbaux ayant mené à l’invalidation du permis, l’humoriste) avait reçu l’information relative au permis à points ».

Par conséquent, a-t-il affirmé, « le tribunal administratif va lui rendre ses points ». Devançant cette décision, il a demandé au tribunal de relaxer son client.

La procureure, Anne-Elisabeth Honorat, a quant à elle requis « le renvoi, dans l’attente de la décision du tribunal administratif ». Si le tribunal en décidait autrement, elle a estimé qu’il devait confirmer l’amende, d’un montant « raisonnable », « l’intéressé ayant lui-même reconnu les faits ».

Le tribunal rendra son jugement lundi 15 octobre à 09H00.

© 2007 AFP

  • Paiement 100%
    sécurisé
  • Réponse
    rapide
  • Un cabinet
    d'avocat réputé
  • Des résultats
    convaincants
  • Un service sans
    engagement

CONTACT

DEMANDE DE RAPPEL

×

Indiquez votre numéro de téléphone pour être appelé dans les meilleurs délais.